ACTUALITÉS
PÉDAGOGIE

L'AUTOMNE MÉTÉOROLOGIQUE

Publié le 10/09/2019

Le saviez-vous ? En météorologie, les saisons ne coïncident pas avec les saisons du calendrier.
Les saisons du calendrier débutent avec les équinoxes (au printemps et à l'automne) et les solstices (en été et en hiver). À l'inverse les saisons météorologiques débutent un 1er du mois et se finissent trois mois plus tard le 28, 29, 30 ou 31 (décembre / janvier / février -> mars / avril / mai -> juin / juillet / août -> septembre / octobre / novembre). Pourquoi cette différence ? L'explication est simplement scientifique !

> EXEMPLE AVEC L'HIVER :

L'hiver c'est la période de l'année la plus froide et où la durée d'ensoleillement est minimale au solstice le 21 décembre. La logique voudrait donc que la température moyenne soit au plus bas vers le solstice et pourtant ...

Effectivement, en raison de l'inertie de l'atmosphère, ce n'est qu'environ trois semaines plus tard, vers la mi-janvier, que la température moyenne est à son minimum malgré que les jours se rallongent. Bien entendu, la mi-janvier correspondra en météorologie au milieu de l'hiver.
C'est pourquoi, l'hiver commence début décembre et s'achève fin février. On peut appliquer ce même raisonnement avec l'été.

Il est juste de penser que la saison météorologique tend à respecter davantage le climat que la saison calendaire, même si forcément, ce n'est pas toujours vrai, la météo étant parfois têtue : 2018 nous le prouve d'ailleurs actuellement assez bien.

> MIEUX POUR LES STATISTIQUES !

L'établissement des saisons par mois favorise l'élaboration des statistiques climatologiques.

Avec le calendrier météorologique, on dit par exemple qu'en été, les mois les plus chauds sont juin, juillet et août. Imaginez maintenant la même chose avec les saisons du calendrier ... On dirait qu'en été, la période la plus chaude s'étire du 21 juin au 21 septembre, rien de bien pratique notamment donc pour les statistiques mensuelles qui n'auraient plus vraiment de sens du fait que l'été commencerait le 21 juin et non le 1er.

Comprenez qu'il est plus sérieux d'élaborer des moyennes à l'échelle d'un mois complet : une autre raison tout à fait justifiée qui explique aussi pourquoi il existe une différence entre les saisons calendaires et météorologiques.

> DEPUIS DIMANCHE, 1ER SEPTEMBRE, C'EST L'AUTOMNE ?

Sur le calendrier météorologique, c'est l'automne oui depuis le 1er septembre ! Il faudra toutefois encore patienter 23 jours pour les saisons calendaires où le l'automne ne sera qu'officiel le lundi 23 septembre.